Comité de direction


Yves LACHAPELLE, Ph.D., FAAID – Éditeur

Professeur titulaire au Département psychoéducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Il se spécialise dans la recherche sur l’intégration et l’inclusion sociale des personnes présentant une déficience intellectuelle et s’intéresse particulièrement aux domaines de l’autodétermination et de la participation sociale de ces personnes notamment par le biais de l’utilisation de technologies de soutien à l’autodétermination. À cet effet, il fut titulaire de la Chaire de recherche sur les technologies de soutien à l’autodétermination (Chaire TSA) de l’Université du Québec à Trois-Rivières de 2007-2012. Par ailleurs, Yves est très impliqué au sein de l’American Association on Intellectual and Developemental Disabilities AAIDD notamment en tant que membre du Terminology & Classification Committee et coauteur de la 11e édition de l’ouvrage Intellectual Disability : Definition, Classification and Systems of Supports. En mai 2006, il a présidé le Sommet international de l’Alliance pour l’inclusion sociale, qui a réuni plus de 1100 participants représentant 27 pays. Au cours de la dernière décennie, Yves a siégé à plusieurs conseils d’administration régionaux, nationaux et internationaux. Il a reçu le Presidential Award de l’AAIDD en 2007 et est devenu Fellow de l’AAIDD en 2014.


Marie-Claire HAELEWYCK, Ph.D. 

Docteur en Sciences Psycho – Pédagogiques, elle exerce des activités liées à l’enseignement et à la recherche en Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’Université de Mons (Belgique). Elle est responsable du Service d’Orthopédagogie Clinique qui s’intègre dans le Département d’Etudes et d’Actions Sociales (DEAS) et le Centre de Recherche en Inclusion Sociale (CeRIS) de l’Université de Mons. Elle fut Présidente de l’Association Internationale de Recherche scientifique en faveur de personnes Handicapées Mentales (AIRHM) de 2007 à 2010 et est Présidente honoraire. Actuellement, ses axes de recherche se centrent notamment sur les thématiques de la qualité de vie des personnes à besoins spécifiques, de l’égalité des chances, de l’accompagnement en milieu ouvert, du développement communautaire et de l’inclusion sociale. Ces thématiques permettent de décliner les problématiques liées au handicap, mais également au vieillissement, à la précarité, à la discrimination, à l’action sociale ainsi qu’à la qualité des services dans lesquels ces différentes questions humaines et sociales sont traitées. Elle poursuit également des activités de service à la communauté en tant que Présidente de deux associations sans but lucratif de l’Université de Mons : l’Association pour l’Innovation en Orthopédagogie et l’asbl Compagnons.


Diane MORIN, Ph.D., FAAIDD. 

D’abord psychologue praticienne pendant quinze ans, Diane Morin est maintenant professeure au Département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal depuis 2001 et titulaire de la Chaire de Déficience intellectuelle et troubles du comportement depuis 2008. Elle fait aussi partie de deux autres équipes de recherche dont le but est de favoriser l’inclusion sociale des personnes présentant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Elle s’intéresse : aux troubles du comportement et aux troubles de santé physique et mentale des adultes et enfants présentant une DI et/ou un TSA; à l’évaluation de programmes et de services offerts à ces clientèles; aux parents des enfants présentant une DI ou un TSA  ainsi qu’aux attitudes de la population générale et de professionnels envers la DI. Ses travaux de recherche sont réalisés dans la perspective d’apporter des solutions concrètes aux difficultés rencontrées par les personnes ayant une DI ou un TSA, leurs proches et leurs intervenants. Parallèlement, elle est très engagée dans la communauté, participant à de nombreux conseils d’administration et comités d’organismes et d’associations en lien avec la DI. Elle est membre fellow de l’AAIDD depuis 2011 et a reçu de nombreuses marques de reconnaissance pour sa contribution au domaine de la DI dont la plus récente (2014) est sa nomination à l’Ordre du Canada.


Laurence Pépin-Beauchesne, M. Sc., – Assistante à la coordination

Doctorante en psychoéducation à l’UQTR.