Les compétences langagières des enfants handicapés mentaux modérés dans deux contextes pragmatiques – évaluations et interventions logopédiques

Language competences of children with a moderate mental retardation in two pragmatic contexts – evaluations and interventions for language

Auteurs-es

  • Bernadette Piérart Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Éducation, 10, Place du Cardinal Mercier, 1348 Louvain-La-Neuve

Mots-clés :

Adolescent, Aptitude verbale, Communication, Compréhension verbale, Déficience intellectuelle moyenne, Développement cognitif, Développement du langage, École spéciale, Enfant, Évaluation, Orthophonie, Préadolescent, Production verbale, Syndrome de Down, Troubles de développement, Teenager, Verbal Ability, Verbal Comprehension, Moderate Intellectual Disability, Cognitive Development, Language Development, Special School, Child, Evaluation, Speech Therapy, Preteen, Verbal Production, Down Syndrome, Developmental Disabilities

Résumé

La compréhension et la production de diverses structures langagières par des enfants déficients mentaux modérés, scolarisés dans l’enseignement spécial de type II, a été examinée dans deux contextes pragmatiques : lors d’épreuves psychométriques classiques et au cours d’échanges langagiers à propos de manipulations d’objets. Les observations ont porté sur 32 enfants de 6 à 15 ans, répartis en trois échantillons : 13 enfants atteints du syndrome de Down, 12 enfants sévèrement prématurés et 7 enfants dont les troubles relèvent d’étiologies diverses. Les résultats montrent l’intérêt de ces deux types de procédures : dans chaque échantillon, le fonctionnement lexical, syntaxique et pragmatique varie en fonction du contexte des observations langagières. En particulier, la compréhension et la production des marqueurs de relations spatiales par les handicapés modérés, dans un contexte de manipulations d’objets, reflète exactement les modalités d’acquisition de ces marqueurs par tous les enfants au cours de leur développement. L’observation comparative du fonctionnement langagier du handicapé mental modéré apporte donc aussi des informations sur l’architecture cognitive sous?jacente au langage. Des conséquences pour l’intervention logopédique découlent de ces observations.

 

Abstract

Comprehension and production of various language structures by children with a moderate mental deficiency has been studied in two different pragmatic contexts: a) from classical psychological assessment and b) from verbal exchanges concerning the handling of objects. Data were gathered from 32 6 to 15 year-old children from three samples: 13 children with a Down syndrom, 12 severely premature children and 7 children whose disabilities were from various etiologies. Results show that in each sample, the lexical, syntactic and pragmatic functionning varies as a function of the context in which the data have been gathered. In particular, comprehension and production of markers concerning spatial relations assessed from the handling of objects mirrors exactly the developmental features which have been observed for the children of a broad-ranging samples. The comparison of mentally deficient and normally-developing children thus illuminates the underlying cognitive structure of language and leads to intervention strategies for language education.

Téléchargements

Publié-e

1997-01-01

Comment citer

Piérart, B. (1997). Les compétences langagières des enfants handicapés mentaux modérés dans deux contextes pragmatiques – évaluations et interventions logopédiques: Language competences of children with a moderate mental retardation in two pragmatic contexts – evaluations and interventions for language. Revue Francophone De La déficience Intellectuelle, 8(1), 19–36. Consulté à l’adresse https://rfdi.org/index.php/1/article/view/323

Numéro

Rubrique

Articles

Articles similaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >> 

Vous pouvez également Lancer une recherche avancée d’articles similaires à cet article.