Aller au contenu

La Gestalt-thérapie et son application auprès des personnes déficientes intellectuelles

Fichier attaché

LESSARD_v4.PDF   (1.25 Mo)

André Lessard

Depuis environ 5 ans, des expériences de psychothérapie individuelle appliquées auprès de personnes adultes déficientes intellectuelles ont été effectuées en tentant d’appliquer l’approche de la Gestalt-thérapie à l’intérieur d’un service de réadaptation offert par un centre de réadaptation de la région de Québec. De ces expériences, il y en a trois qui ont inspiré de façon particulière des suggestions d’interventions visant un travail thérapeutique d’après une lecture offerte par la Gestalt-thérapie, en tenant compte des implications possibles de certaines caractéristiques des personnes déficientes intellectuelles. Les caractéristiques abordées sont: 1E les problèmes de communication; 2E les difficultés «d’insight»; 3E les connaissances limitées; 4E les déficiences physiques et/ou sensorielles souvent associées; 5E une possibilité de concept de soi négatif et de dépendance dans des expériences de vie souvent limitées à un réseau familial et d’intervenants; et 6E l’usage parfois important de la médication. Les suggestions d’interventions invitent le lecteur à explorer davantage les possibilités d’appliquer la Gestalt-thérapie pour une clientèle n’ayant que très peu accès à l’aide psychothérapique, malgré une incidence de problèmes d’ordre émotionnel plus grande que dans la population dite «normale» et compte tenu de l’absence observée de publications portant sur l’application de cette approche pour la population visée.

Descripteurs

adaptation, réadaptation, adulte, analyse des résultats, psychothérapie, thérapeutique