Aller au contenu

L’utilisation de « groupes de discussion » dans la recherche en déficience intellectuelle

Fichier attaché

Julien-Gauthier_V24

Francine Julien-Gauthier, Jessy Héroux, Julie Ruel et André Moreau : L’utilisation de « groupes de discussion » dans la recherche en déficience intellectuelle

Cet article est le premier de deux articles portant sur une étude qui a pour but d’identifier les meilleures pratiques pour l’utilisation du groupe de discussion focalisée en général, puis avec des participants ayant une déficience intellectuelle en particulier. Le premier article présente les meilleures pratiques répertoriées lors de la recension des écrits. Les résultats de cette recension sont regroupés en cinq dimensions : le recrutement des participants, le consentement à la recherche, la structure des rencontres, l’animation des rencontres ainsi que leur contenu. Les résultats proposent des aménagements aux façons de faire traditionnelles du groupe de discussion focalisée afin de les rendre plus accessibles à une diversité de participants et de faciliter l’expression de leur point de vue.

The use of « focus group discussion » in research in intellectual disabilities

This is the first of two articles relating to our research whose objective was to identify the best practices in the utilization of focus groups where the participants have intellectual disabilities. The first article presents the findings of the literature survey of focus group best practices both in the general case and in situations involving participants with intellectual disabilities. The results of the literature survey are grouped into five categories: recruitment of participants, the consent process, the structure of the focus group meetings, their facilitation and their content. Our results propose specific modifications to traditional focus group practices in order to better accommodate the diversity of the participants and to foster active discourse and expression of opinions. In particular, we suggest ways to utilize this research method to deepen our understanding of the concerns, experiences and expectations of the individuals having intellectual disabilities.