Aller au contenu

Milieux spécialisé ou ordinaire : Conséquences sur le processus d’adolescence des jeunes ayant une déficience intellectuelle

Fichier attaché

PICON_v21.pdf  (315.26 Ko)

Ingrid Picon

Cet article présente un ensemble de résultats issus d’une recherche universitaire (Doctorat) sur le thème : adolescence et déficience intellectuelle. Il permet d’explorer l’impact, au moment de l’adolescence, des différents dispositifs dans lesquels les jeunes sont accueillis, à savoir le milieu spécialisé (Institut Médico-Professionnel [IMPro]) et le cadre de l’intégration scolaire (Unité Pédagogique d’Intégration [UPI]). Des observations de terrain ont ainsi conduit l’auteure à souligner en quoi, les UPI concernées dans cette étude, semblent proposer un cadre plus favorable au déploiement du processus adolescent. Des pistes de réflexion sont également envisagées pour tenter de comprendre les différences perçues entre UPI et IMPro.

Consequences of the choice between attending specialized or non-specialized schools on the process of adolescence for young people with intellectual disability

This article presents a set of results obtained from an university research work (for a doctorate) on the theme of adolescence and intellectual disability. It provides an insight into the impact, as young people go through adolescence, of the various educational structures catering for them, that is : vocational rehabilitation centers (Institut Médico-Professionnel [IMPro]) or specialized teaching units (Unité Pédagogique d’Intégration [UPI]) within mainstream education. Field observations led the author to the conclusion that such specialized teaching units (UPIs) seem to offer a more favourable background for the deployment of the adolescent process. Subjects of reflection are also suggested to achieve a better understanding of the perceived differences between these two types of educational institutions.

Descripteurs

adolescence, institution spécialisée, intégration scolaire collective, jeunes