Aller au contenu

Parentalité et incapacités intellectuelles : une étude pilote

Fichier attaché

LALANDE_v13.PDF  (1.7 Mo)

Denise Lalande, Louise S. Éthier, Christine Rivest et Michel Boutet

Le but de cette étude est de décrire les caractéristiques de la relation parent-enfant pour 11 familles (11 mères et 12 enfants), dont la mère présente des incapacités intellectuelles (déficience moyenne ou légère). Les principaux aspects évalués sont le soutien social et les services reçus par la famille, le stress parental, les difficultés de la mère dans l’exercice des responsabilités parentales, le niveau de développement général de l’enfant ou son niveau intellectuel, les problèmes de comportement intériorisés et extériorisés chez l’enfant. Les résultats indiquent que, indépendamment du soutien et des services reçus par les familles, 5 mères sur 11 se perçoivent globalement très stressées par l’exercice de leur rôle parental, et 7 mères éprouvent de grandes difficultés à se sentir attachées à l’enfant et renforcées par lui. Les intervenants observent pour 81,8 % des familles, un risque moyennement élevé dans la capacité des mères à prendre soin de l’enfant et à résoudre les problèmes soulevés. Pour 63,6 % des familles, les intervenants perçoivent aussi un risque moyen de négligence émotionnelle envers l’enfant. Enfin, deux enfants présentent un retard global de développement et un enfant a une déficience intellectuelle. Une majorité de ces enfants (60 %) sont perçus par leur mère comme ayant des problèmes élevés de comportement. Les résultats sont discutés dans une perspective de prévention et de soutien aux familles.

Parenthood and mental retardation : a pilot study

The objective of this study consist of describing the relation parent/children of 11 families (11 mothers and 12 children), of which the mothers are (moderately and mildly) mentally retarded. The main aspects evaluated are social support, services received by the family, parental stress, difficulties of mothers in assuming their parental responsibilities, the level of the general development or the intellectual level of the child and the child’s difficult problems (internal or manifested). The results indicated that independently of the support or services received by the families, five mothers perceived themselves as very stressed by the responsibilities in assuming the role of parents, and 7 mothers have difficulties in feeling attached and reinforced by the child. The personnel noted that in 81.8 % of the families, the mothers were at a relatively high risk of neglecting the children’s care and being unable to resolve their problems. For 63.6 % of families the personnel also perceived as a moderate risk of emotional neglect. Two children manifest a global retardation in development and one child is mentally retarded. The majority of children (60 %) are perceived by their mothers as having a high levels of behaviour problems. The results are discussed in relation to prevention and support to families.